CHEVEUX : LES DIFFÉRENTS DÉSÉQUILIBRES

banniere cheveux desequilibres

La santé et la beauté de la chevelure est directement corrélée au bon équilibre du cuir chevelu car elle y puise tous les éléments indispensables à sa croissance. Qu’il soit normal, sec ou gras, le cuir chevelu peut subir différents désordres de façon ponctuelle ou chronique (séborrhée, sècheresse, déshydratation, pellicules, cheveux dévitalisés, chutes de cheveux, etc.).


1. LES DÉSÉQUILIBRES DU CUIR CHEVELU ET DES CHEVEUX


Cheveux secs : pourquoi ?
La nature des cheveux secs s’explique par la conjonction de deux phénomènes concomitants responsables à la fois de la sècheresse et de la déshydratation du cuir chevelu :

     - Un manque de lipides : dû à une sécrétion de sébum diminuée.
     - Un manque d’eau : dû à une carence en facteurs d’hydratation naturels et à l’augmentation de la perte insensible en eau par manque de lipides.

Dès lors, la protection et la lubrification du cuir chevelu et des cheveux ne sont plus assurées, permettant aux divers facteurs climatiques, chimiques ou mécaniques d’agresser le cuir chevelu, qui va devenir plus facilement irritable. La cuticule puis l’intérieur de la fibre vont s’altérer progressivement ce qui va dégrader la tige pilaire. Il en résulte un changement de forme des écailles du cheveu et une disparition progressive de la cuticule, mettant à nu le cheveu fragilisé. 

Cheveux gras : pourquoi ?
C’est l’hypersécrétion de sébum (également appelée séborrhée) qui est à l’origine de la nature des cheveux gras. L’excès de sébum s’écoule vers l’extérieur du follicule pilaire et imprègne le cuir chevelu ainsi qu’une longueur plus ou moins importante de la tige pilaire.

En favorisant la prolifération de levures saprophytes (Malassezia furfur ou Pityrosporum ovale) au niveau du cuir chevelu, la séborrhée favorise l’installation d’états pelliculaires souvent accompagnés d’irritations notables. En atrophiant les cheveux, la séborrhée peut également aggraver les chutes de cheveux. 

Qu’est-ce que l’alopécie ?
Les cheveux suivent un cycle de vie naturel jalonné par 3 étapes, la dernière correspondant à la phase d’élimination. Il est donc tout naturel de perdre des cheveux quotidiennement, cette chute étant accentuée à l’automne et au printemps. Si la chute s’élève à plus d’une centaine de cheveux par jour, on parle de chute excessive appelée alors alopécie ou raréfaction voire disparition des cheveux.


2. CAUSES DES DÉSÉQUILIBRES CAPILLAIRES
 

Les déséquilibres capillaires sont dus à un ensemble de facteurs qui influencent l’évolution du cuir chevelu et du cheveu tout au long de la vie et modifiant de façon brutale ou progressive leurs caractéristiques fondamentales. Ces facteurs peuvent être de nature :

Physiologique
     - Les hormones jouent un rôle non négligeable dans la qualité de la fibre capillaire. C’est ainsi qu’une hypersécrétion d’hormones androgènes peut être responsable de cheveux plus gras. A contrario, la chute de la production d’hormones féminines lors de la ménopause entraîne des cheveux plus secs…
     - La fatigue et le surmenage contribuent à dévitaliser les cheveux qui deviennent alors plus mous.
     - La prise de médicaments influence également la qualité des cheveux : les antibiotiques les rendent plus gras.

Chimique
Les bains de mer, l’eau de piscine, les shampoings trop agressifs ou trop fréquents, ainsi que les différentes teintures ou décolorations déshydratent le cheveux le rendant ainsi plus sec et plus terne.

Mécanique
Les frictions répétées, les brossages excessifs ou les coiffures trop serrées participent à la fragilisation et à la casse du cheveu.

Alimentaire
Un régime déséquilibré dévitalise le cheveu. Les aliments riches en cholestérol, en caféine, ou en épices rendent ainsi les cheveux plus gras. Quant aux carences nutritionnelles en cuivre, zinc, fer, folates, acides gras essentiels ou protéines, elles peuvent être à l’origine d’alopécies (chutes de cheveux).

Externe
Les conditions climatiques, environnementales et domestiques n’épargnent pas le cuir chevelu qui est mis à rude épreuve par le soleil, le vent, le froid, l’humidité, etc.


> Dossier : Cheveux, conseils beauté