PEAU ET IMPERFECTIONS

dossier peau nette banniere

Ultrasensible à différents facteurs tels que les fluctuations hormonales ou encore le stress, la fatigue et le tabac, la peau développe à sa surface brillance, comédons et autres boutons disgracieux… Découvrez les causes de ces imperfections ainsi que leur mode de formation. 
 
 

1. CAUSES DES IMPERFECTIONS CUTANÉES
 

L’acné est généralement le fait de changements hormonaux comme ceux accompagnant la période de puberté, la grossesse, les menstruations ou encore l’arrêt de la prise d’un contraceptif. D’autres facteurs peuvent également jouer un rôle dans son apparition : médicaments, stress ou sensibilité aux irritants (substances comédogènes).

À savoir : les cosmétiques comédogènes étant les principaux déclencheurs externes des imperfections cutanées, il est préférable de privilégier le choix de produits portant la mention “non comédogène“.
 
 

2. COMMENT SE FORMENT LES IMPERFECTIONS CUTANÉES ?


Teint terne, grain épais, peau grasse et brillante, pores dilatés… Nul doute que ces qualificatifs définissent une peau à imperfections. À cette liste peuvent s’ajouter points noirs ou petit boutons rouges, autant “d’indésirables“ qui colonisent la zone T du visage : front, nez et menton. Les responsables ? Ils sont au nombre de 3 : l'hyperséborrhée, l'hyperkératinisation et la multiplication bactérienne. 

Hyperséborrhée
À la puberté, l’activité hormonale débute et génère une surproduction de sébum qui rend la peau grasse et luisante. On distingue différents types de peaux selon la quantité et la localisation de sébum produit :
     - Peau grasse : production ininterrompue de sébum.
     - Peau à tendance grasse : production de sébum de façon intermittente.
     - Peau mixte : production de sébum uniquement sur certaines zones du visage (peau mixte).

Hyperkératinisation
Les cellules de la peau se développant et se multipliant de façon importante, il se forme alors un comédon appelé “point noir“ si ouvert, et microkyste si fermé, qui empêche la bonne évacuation du sébum à travers les pores de la peau. 

Multiplication bactérienne
Certaines bactéries (comme Propionibacterium acnés) affectionnent particulièrement de se nourrir de sébum nécessaire à leur multiplication au sein du follicule pilo-sébacé, générant par là une inflammation. C’est alors que le comédon se transforme en bouton rouge inflammé et douloureux. 

 

> Dossier : Peau nette, conseils beauté