CONSEILS MINCEUR

banniere dossier minceur

La minceur est avant tout une affaire de bon équilibre alimentaire. Encore faut-il en connaître les principes fondamentaux. Qu’est-ce que la faim ? Quels sont les signaux de rassasiement ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Découvrez les conseils suivants qui se révéleront de précieux alliés pour votre accompagner dans votre démarche minceur !

 

1. LUTTER CONTRE LA SENSATION DE FAIM

 
Qu’est-ce que la faim ?
La faim est une réponse comportementale à un déficit en énergie. Si l’organisme a de nombreux besoins (sucre, nutriments, vitamines, sels minéraux…) tout manque va déclencher un réflexe censé compenser ce manque. La faim est donc une sensation responsable de la prise alimentaire.
Dès lors que l’organisme est en légère  hypoglycémie, c’est à dire que le taux de sucre diminue dans la circulation sanguine et dans les cellules, des récepteurs informent le cerveau de cette baisse et le message est alors transmis à l’ensemble du corps ce qui conduit à la prise alimentaire.
En apportant du glucose et d’autres nutriments (graisses et protéines), la prise alimentaire va déclencher la libération d’hormones (insuline et leptine...) et de neuro transmetteurs impliqués dans la sensation de satiété.

La sensation de faim
La sensation de faim se traduit par des gargouillements au sein de l’estomac, un sentiment de faiblesse, de difficulté de concentration, voire de nervosité ou de mauvaise humeur...
Remarque : bien souvent, il arrive que l’on croit ressentir la sensation de faim alors que l’on a en réalité soif ! En hydratant l’organisme, un verre d’eau ou une boisson peuvent dès lors stopper cette sensation de « faim ».

Les autres facteurs impliqués dans la sensation de faim
Si elle permet avant tout de répondre aux besoins physiologiques de l’organisme, la prise alimentaire peut également constituer une réponse à des besoins psychologiques compulsifs (le chocolat en cas de déprime par exemple), socio-culturels ou des stimuli extérieurs (visuels, olfactifs, sociaux...).  

Quelques conseils pour limiter la sensation de faim
       - Structurer ses repas de la journée et les prendre à heures fixes pour réguler la sensation de faim.
       - Ne manger que si la sensation de faim est bien présente.
       - Éviter d’acheter des confiseries, snacks, et autres pâtisseries industrielles souvent trop chargées en sucres et en graisses.
       - Privilégier les fruits et légumes frais, les laitages maigres et peu sucrés ainsi que les céréales complètes.
       - Écouter les besoins de son corps et ne pas se frustrer.
 
 

2. HYDRATER SON ORGANISME



minceur eauL’eau, un besoin vital
Le corps d’un adulte est composé à plus de 60 % d’eau… Une partie de cette eau (estimée à 2,5 L) est perdue quotidiennement dans les urines, la transpiration, la respiration… Il est donc nécessaire de compenser cette perte afin de maintenir l’équilibre de l’organisme.

L’eau, un allié indispensable
L’eau ne fait pas perdre du poids, ce serait vraiment trop simple… Néanmoins, elle constitue l’allié incontestable de toute démarche minceur. En effet, non aromatisée, elle apporte zéro calorie, mais constitue une source non négligeable de minéraux (magnésium, calcium…). Elle aide par ailleurs à éliminer les « toxines » et permet de lutter contre les petites fringales passagères. L’eau est donc indispensable à la bonne hydratation et au bon équilibre de l’organisme.

À consommer sans modération !

Recommandations
C’est bien connu, il est recommandé de boire 1,5 L d’eau par jour. Cependant, cette recommandation est souvent difficile à adopter car elle ne fait pas partie de nos habitudes quotidiennes. Voici quelques petits conseils pour vous y aider :
       - Utiliser une bouteille plutôt qu’un verre afin de jauger le volume d’eau bu et restant à boire.
       - Ajouter quelques feuilles de menthe, un filet de jus de citron ou une rondelle d’orange à l’eau nature.
       - Adopter tisanes et infusions dont les parfums varient en fonction des envies.
       - Boire progressivement tout au long de la journée.
 

3. LES ERREURS À NE PAS COMMETTTRE


Au départ anodines, les mauvaises habitudes alimentaires passent souvent inaperçues et semblent même inoffensives. C’est sans compter leur redoutable capacité à s’installer dans le paysage quotidien mettant en jeu l’équilibre alimentaire et la santé.

Il est donc des erreurs à ne surtout pas commettre :
       - Manger trop vite : empêche la bonne digestion et l’installation du sentiment de satiété.
       - Manger devant la télévision : entraîne une consommation alimentaire supérieure à celle d'un repas normal, le mécanisme de satiété étant perturbé, l’individu opère des choix nutritionnels disproportionnés.
       - Sauter un repas : attitude à proscrire absolument car elle génère des fringales non maitrisables conduisant à la consommation compulsive de produits non adaptés (trop gras, trop sucrés, trop salés) ! De plus, au repas qui suit, l'organisme est tenté de stocker beaucoup plus qu'il ne l'aurait fait au cours de deux repas raisonnables.
       - Consommer trop de sodas ou de boissons alcoolisées : extrêmement caloriques, il convient de les remplacer plutôt par des jus de légumes.
       - Grignoter entre les repas : perturbe les cycles d’assimilation de l'organisme qui a dès lors tendance à stocker.
       - S’imposer des régimes trop restrictifs et très difficiles à suivre : peut amener l’organisme à stocker en quantités plus importantes au moindre écart alimentaire. 

pomeol acti ball

Poméol MEDICAL ACTI BALL
CAPTEUR DE GRAISSES + CAPTEUR DE SUCRES + RÉDUCTEUR D'APPÉTIT
Dispositif médical 

> Voir la fiche produit

 

poméol natural diet


Poméol PROGRAMME NATURAL DIET
PRÉPARATION MINCEUR MINUTE POUR ALLÉGER VOS REPAS
Complément alimentaire (solution IN)

> Voir la fiche produit